Le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne ont proclamé, l’année 2018, année du Patrimoine culturel.

Les Années européennes ne sont pas des programmes de financement mais plutôt des campagnes de sensibilisation tant au niveau européen que national sur un thème spécifique.

Tous les types de patrimoine (architectural, archéologique, vivant, cinématographique, naturel etc.) et tous les types de projets, à toutes les échelles (locale, régionale, nationale, internationale), sont concernés.

Le label Année européenne du patrimoine culturel 2018 permettra ainsi de valoriser la place du patrimoine en France et en Europe et de renforcer le lien entre l’Union européenne et les citoyens, par la reconnaissance et la mise en lumière de leurs activités patrimoniales.

L’Année européenne du patrimoine culturel a pour objectif d’encourager un plus grand nombre de personnes à découvrir et à apprécier le patrimoine culturel de l’Europe, ainsi que de renforcer un sentiment d’appartenance à un espace européen commun. Le slogan de l’Année est: «Notre patrimoine: quand le passé rencontre l’avenir».

Pourquoi le patrimoine culturel?

Le patrimoine culturel a une valeur universelle pour nous en tant qu’individus, communautés et sociétés. Il importe de le préserver et de le transmettre aux générations futures. On peut le considérer comme étant statique ou appartenant au passé, mais en réalité, il évolue au travers de notre engagement à son égard. Il a en outre un rôle important à jouer dans la construction de l’avenir de l’Europe. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons tout particulièrement aller au-devant des jeunes au cours de l’Année européenne.

Le patrimoine culturel revêt de multiples formes:

  • tangibles: bâtiments, monuments, objets, vêtements, œuvres d’art, livres, machines, villes historiques ou sites archéologiques;
  • intangibles: pratiques, représentations, expressions, connaissances, compétences — ainsi que les instruments, les objets et les espaces culturels associés — auxquels les personnes attachent de la valeur. Il s’agit notamment des langues et traditions orales, des arts du spectacle, des pratiques sociales et de l’artisanat traditionnel;
  • naturelles
  • numériques: ressources créées sous forme numérique (par exemple, art ou animation numériques) ou numérisées afin d’assurer leur conservation (textes, images, vidéos ou enregistrements).

En appréciant notre patrimoine culturel, nous pouvons découvrir notre diversité et entamer un dialogue interculturel sur ce que nous avons en commun. Quel meilleur moyen d’enrichir notre vie que d’interagir avec quelque chose d’aussi fondamental pour notre identité?

Documents utiles :

 

 #EuropeForCulture