Je m’appelle Chloé, j’ai 25 ans, et j’ai débuté en mai 2018 un SVE de 8 mois au sein du mu-zee-um à Oostende, en Belgique.

Je travaille au sein d’une petite équipe composée de trois salariés, d’une autre personne en SVE et de personnes volontaires venant faire l’administration et la comptabilité. J’aime travailler dans une petite structure car on se sent beaucoup plus impliqué. Le mu-zee-um est une organisation assez reconnue qui reçoit pas mal de soutien au niveau local. En 2017, c’est plus de 32 000 personnes qui ont bénéficié des ateliers ! C’est une structure d’éducation artistique qui favorise l’interaction entre artistes et public par la création et l’organisation d’ateliers. Concrètement, chaque jour, des groupes scolaires viennent pour participer à des ateliers artistiques (par exemple : peinture, argile, film d’animation…). En général, les groupes passent une heure dans le musée voisin puis viennent pratiquer avec nous la deuxième heure. Ces ateliers sont animés par des guides volontaires (le mu-zee-um travaille avec 10 guides), que j’assiste en préparant le matériel et en aidant les enfants. Nous accueillons également parfois des adultes, des bébés avec leurs parents, des jeunes (15-30 ans) ou des personnes avec des handicaps, qui s’inscrivent individuellement. Ces LABO un peu spéciaux, animés par des artistes, se déroulent le mercredi.

Nous sommes souvent partenaires avec les événements culturels locaux. Par exemple, cet été nous avons participé à Theater Aan Zee, un très gros festival de théâtre. Nous avons pour l’occasion organisé une semaine de stage théâtral. J’ai eu le droit à un pass qui m’a permis d’aller voir de nombreux spectacles. En septembre nous étions partenaire avec le FilmFestival d’Ostende, et nous avons mis en place des ateliers autour du cinéma. Participer à ces événements est quelque chose de fantastique pour moi, car je rencontre beaucoup de monde et j’ai un accès privilégié à de nombreuses œuvres grâce à notre statut de partenaire.

Le mu-zee-um créée aussi des échanges culturels à l’étranger plusieurs fois par an pour des jeunes de 15 à 30 ans. Par exemple, un voyage en Islande a été organisé en août, un autre aux Açores en juin. C’est l’occasion pour ces groupes de découvrir un pays, de se découvrir mutuellement, mais également de participer à des activités sur une thématique précise (par exemple : la pollution, la biodiversité….). Enfin, le mu-zee-um est aussi l’instigateur de projets à dimension européenne comme « Tandem », qui est un partenariat entre plusieurs organisations culturelles dans plusieurs pays. Ces structures, qui sont la plupart du temps des musées, se rencontrent et s’inspirent les unes des autres pour mettre en place des solutions dans les musées pour les personnes ayant des handicaps variés.

C’est un travail intéressant, qui m’aura appris plein de techniques artistiques et permis de rencontrer plein de personnalités passionnantes ! De plus j’apprends le néerlandais assez vite puisque je travaille dans cette langue. J’aime aussi la vie à Ostende, qui est la plus grosse ville de la côte Belge. Quel bonheur de vivre près de la mer ! C’est une ville à taille humaine, où l’on se sent bien, et où on ne s’ennuie jamais. Tout est accessible en vélo. Je recommanderais à n’importe qui de venir passer une année ici…