etudes22.jpg
Pour faciliter la mobilité des étudiants européens, la Commission européenne et les États membres attribuent des bourses d’études, parfois cumulables avec d’autres aides (établissement, collectivités locales, …)

Quelques conseils avant de se lancer :  – Élaborer un projet cohérent – Trouver un établissement en vérifiant bien la reconnaissance des diplômes (test de langue parfois obligatoire) – Se renseigner sur les possibilités de bourses : établissement, collectivités locales (Conseil Régional, Conseil général, mairie), CROUS, Ministère des Affaires étrangères et européennes, Ministère de l’Education nationale, mais aussi les bourses du Ministère des Affaires étrangère du pays d’accueil… – Régler tous les aspects de la vie quotidienne : logement, etc.

Orientation et mobilité : _ Euroguidance : le réseau européen de centres nationaux de ressources pour l’orientation et la mobilité : _ > www.euroguidance-france.org
_ Le site studyrama propose des informations pays par pays sur les études, le logement, la santé… : _ > http://www.studyrama.com/international.html
_ « Ma voie pro en Europe » est un site dédié à la mobilité des jeunes en voie professionnelle : _ > http://mavoieproeurope.onisep.fr/
_ Faire reconnaître ses diplômes et ses compétences pour étudier à l’étranger grâce au centre ENIC-NARIC. _ > www.ciep.fr/enic-naric-france
_ Opportunités d’études et de formations sur le site de la Commission européenne Ploteus : _ > ec.europa.eu/ploteus/fr


Les programmes
:

Erasmus +

Les étudiants peuvent effectuer une partie de leurs études dans un autre établissement européen, pendent 3 à 12 mois. Les études ainsi effectuées hors de France, sans que des droits d’inscriptions supplémentaires soient exigés par l’université partenaire, sont reconnues et prises en compte, pour l’obtention du diplôme en France, par l’université d’origine. Tous les domaines d’étude sont concernés. Contact : le service des relations internationales de votre établissement > Pour les professionnels de l’éducation et de la formation : agence Erasmus +
> Pour les étudiants, jeunes actifs, apprentis, formateurs : Génération Erasmus +

Conventions de coopération
_ Ces accords bilatéraux signés entre l’établissement français et des établissements étrangers permettent aux étudiants d’étudier une partie de leur cursus dans une université étrangère en ne payant que les frais d’inscription français. Pour partir à l’étranger dans ces conditions, vous devez poursuivre vos études au sein de l’une de 350 universités partenaires de l’université de Nantes. > Sur le site statistics for all consultez la carte des établissements impliqués dans le programme Erasmus + en Loire-Atlantique.
> Consulter la liste des accords d’échanges de l’université de Nantes 

– Bourses dans les lycées français de l’étranger (classes de première et de terminale)
_ Des bourses dans les lycées français à l’étranger sont chaque année octroyées à des élèves de première et terminale obtenant d’excellents résultats et issus de familles aux ressources limitées. Elles leur permettent de passer un an dans un lycée français de l’étranger. Lycées concernés : lycée français de Londres, lycée français de Dublin, lycée français de Munich, lycée français de Vienne, lycée français de Madrid, lycée français de Barcelone. Plus d’informations sur le site de l’éducation nationale.

Avec l’Allemagne : l’office franco-allemand de la jeunesse > Le programme Voltaire permet à des jeunes français et allemands d’effectuer un séjour de six mois dans le pays partenaire. Les élèves de troisième et de seconde qui étudient l’allemand et possèdent un niveau satisfaisant dans cette langue sont concernés. L’échange fonctionne sur le principe de la réciprocité. > Le programme Brigitte Sauzay permet à des élèves français et allemands de faire un échange d’une durée de trois mois.

Le programme d’échanges franco-allemands en formation professionnelle > Ce programme des Ministères de l’éducation français et allemand a pour objectifs de permettre aux participants de suivre une partie de leur formation dans l’autre pays, de leur faire découvrir la vie professionnelle et socio-culturelle du pays partenaire.

Avec le Royaume-Uni : > Obtenez une bourse d’études grâce au British Council.

Envoléo, bourse de mobilité de la Région des Pays de la Loire
_ Étudiants, apprentis, la Région des Pays de la Loire soutient les mobilités effectuées à l’étranger. Si vous devez effectuer un stage ou une poursuite d’études dans le cadre de votre cursus, la Région peut vous aider à boucler votre budget. Envoléo, c’est un forfait de 1 000 euros versé au début du séjour, avec une majoration possible de 1 000 euros pour les étudiants boursiers sur critères sociaux. > Plus d’informations sur le site du Conseil Régional.

Allocation Jules Verne de l’Université de Nantes _ Cette allocation permet d’aider les étudiants inscrits à l’Université de Nantes qui portent un projet de mobilité à l’international mais qui ne peuvent prétendre à aucun autre dispositif de soutien financier. _ > www.univ-nantes.fr _ Pour l’Europe : 100€ / mois, dans la limite de 600€.

AMI : Allocation à la mobilité internationale (Ministère Enseignement supérieur) Le dispositif des bourses de mobilité du Ministère de l’Education nationale permet aux étudiants boursiers sur critères sociaux de bénéficier d’une aide financière supplémentaire pour réaliser leur projet de mobilité internationale (études ou stage). La formation ou le stage doit s’inscrire dans le cadre du cursus d’études. > www.univ-nantes.fr _ La mobilité doit être effectuée dans le cadre d’une période d’étude ou de stage et validé dans le cursus. La durée du séjour doit être comprise entre 2 et 6 mois.

Zellidja _ Obtenir une bourse individuelle pour les jeunes entre 16 et 20 ans. _ >www.zellidja.com