L’Europe réinvestit Nantes pour une nouvelle édition !

Comme chaque année, la Maison de l’Europe à Nantes met tout en œuvre pour offrir aux Nantais-e-s et aux habitants de Loire-Atlantique, en plus de ses nombreuses autres missions, une programmation évènementielle riche et diverse à l’occasion de la Journée de l’Europe le 9 mai. L’idée est toujours de rapprocher l’Europe des citoyens, mais aussi les citoyens de l’Europe ! La Fête de l’Europe 2015, organisée entre le 6 et le 10 mai, participe à rendre visible le visage européen et cosmopolite de Nantes. Entre les expositions, le débat politique avec les députés européens à l’espace international Cosmopolis et « le village européen » du 9 mai sur l’esplanade des chantiers, Nantes vivra pendant cette semaine au rythme de l’Europe.

10 ans. En 2015, la Maison de l’Europe fête ses noces d’étain avec la ville de Nantes et le territoire de Loire-Atlantique. Pensée initialement « pour rendre lisible l’Europe à Nantes et implanter Nantes en Europe », elle a cherché à être, depuis 2005, en plus de ses autres missions, une véritable agora citoyenne en laissant les paroles s’exprimer sur les enjeux, les progrès, les retards de l’Union européenne. La Maison de l’Europe s’est donné pour mission de mobiliser le plus largement possible les publics les plus divers, hommes et femmes, jeunes et plus âgés, pour alimenter le débat et faire de la société civile un acteur majeur de l’Europe.

La parole citoyenne est plus que jamais nécessaire dans un contexte où l’Europe est le plus souvent présentée sous les traits du grand méchant loup institutionnel venu croquer les plates-bandes des souverainetés nationales pour le plus grand malheur des populations. La parole citoyenne doit se faire entendre, s’affirmer partout, à Bruxelles comme ici, sur notre territoire local. Elle doit s’exprimer au travers des structures engagées, des groupes associatifs. Elle ne doit ni exclure, ni rester figée. La parole citoyenne européenne doit se présenter comme la plus ouverte possible pour que la diversité des opinions, des cultures, des langues, des visions devienne, non plus une source de confrontation et d’opposition, mais au contraire un bagage commun que l’on partage tous ensemble. Souvent différente des discours politiques et partisans, elle doit interpeller ceux-ci. La Maison de l’Europe se fait le relais de cette parole en organisant toute l’année mais principalement durant le mois de mai des évènements consacrés à l’Europe. L’an dernier, l’élection du Parlement européen a concentré l’attention des organisateurs et des participants. L’enjeu électoral s’est montré à cette occasion un vrai catalyseur citoyen qui, au-delà des urnes, a su mobiliser autour de moments forts, de débats, d’expositions, d’animations un grand nombre de personnes.

En 2015, la Maison de l’Europe veut perpétuer l’esprit de l’an dernier et installer dans la durée un « moment européen » à Nantes. Du 6 au 10 mai, Nantes se parera des couleurs de l’Europe : des expositions à l’espace international Cosmopolis inviteront les curieux à voyager entre les pays de l’ancien bloc soviétique, l’Allemagne, la France … Robert Schuman sera mis à l’honneur pour les 65 ans de sa déclaration du 9 mai 1950, première brique du grand édifice européen, à travers une rétrospective sur sa vie et son engagement. Le débat avec les députés européens du Grand Ouest permettra de faire un bilan de leur première année de mandat et d’engager la discussion sur les sujets qui intéressent les habitants du territoire nantais et ligérien. La journée du 9 mai sera le point d’orgue de cette semaine européenne. Installés sur le Parvis des Nefs, les partenaires de la Maison de l’Europe accueilleront tout l’après-midi, à la suite du pique-nique convivial, les visiteurs intéressés par la découverte des langues, des cultures, des jeux, des danses, des arts européens. Le « village européen » fermera ses portes avec un moment musical qui réjouira les amoureux du swing.

Fêter l’Europe sur le territoire nantais, c’est donner la possibilité aux citoyens de s’exprimer, mais aussi leur offrir des moments de partage hors débat partisan, et montrer comment la diversité de l’Europe fait notre force à tous et permet de nous réunir.

Alors fêtons l’Europe ! L’Europe, qui est la leur, la vôtre, et donc la nôtre !