Le 11 février chaque année est la journée européenne du 112 qui est le numéro d’appels d’urgence commun mis en place par l’Union européenne. La date est, naturellement, choisie parce qu’elle s’écrit 11.2…
La connaissance du 112 varie beaucoup selon le pays. Nous vous expliquons alors un peu l’idée:

112, c’est :
– Un numéro d’appels d’urgence
– Un numéro fait pour toutes urgences
– Joignable dans toute l’Union européenne et même dans d’autres pays aussi
– Gratuit depuis tous téléphones
– Normalement joignable sans devoir déverrouiller le téléphone
– Accessible 24 heures sur 24 et 365 jours sur 365.
– Les appels au 112 ont la priorité, c’est-à-dire on peut l’appeler même si le réseau est saturé.

Alors, pourquoi a-t-on conçu un numéro commun ? La réponse est simple : qui se souvient que pour une ambulance, c’est le 061 en Espagne, le 166 en Grèce, le 104 en Hongrie, le 999 au Royaume-Uni etc. etc. ? Exactement : personne. Son grand avantage est alors celui d’être commun partout.
Les opérateurs du 112 peuvent dans tous les pays répondre aux appels dans la langue locale et en anglais, souvent dans d’autres langues aussi (allemand, russe, français etc.).
Dans la plupart des pays le 112 est un numéro supplémentaire aux numéros nationaux. Dans quelques pays, comme la Suède ou le Danemark, le 112 est le seul numéro d’urgence. En France, le 112 fonctionne en parallèle avec les numéros français (15, 17 et 18). Un appel au 112 sera répondu par le SAMU ou la police, selon le département.

Quelques conseils sur les appels d’urgence :
– Gardez votre calme
– Si possible, faites l’appel vous-même
– Patientez si l’on ne vous répond immédiatement
– Informez les services d’urgence : dites votre nom. Expliquez ce qu’il se passe, et combien de personnes sont blessées. Expliquez le mieux que possible où vous êtes.
– Répondez aux questions de votre interlocuteur.
– Suivez ses conseils.
– Si la situation change, rappelez le 112 et expliquez le(s) changement(s).

Un appel d’urgence n’est pas une blague puisqu’il s’agit très souvent de situations graves, voir fatales. C’est à nous tous de réfléchir si la situation nécessite vraiment un appel d’urgence ou si on peut se débrouiller sans.
Si vous appelez un numéro d’urgence par erreur, ne raccrochez pas. Expliquez qu’il s’agit d’une erreur pour éviter qu’ils envoient un véhicule pour vérifier que tout va bien.
Finalement, une petite astuce de Scandinavie : si vous parlez à des enfants sur le 112, prononcez-le un-un-deux et pas cent-douze – cela pour éviter qu’ils imaginent 100-12.

Vous trouvez plus d’information ici : https://www.touteleurope.eu/actualite/112-le-numero-d-urgence-europeen.html

Ici : http://www.gouvernement.fr/risques/connaitre-les-numeros-d-urgence

Et une petite vidéo en anglais : https://www.youtube.com/watch?v=jXVn2YIf5Jk