La Semaine verte, qui se déroulera du 30 mai au 3 juin, est axée sur le thème «Investir pour un avenir plus vert». Venez participer au débat!

Les projets intégrés LIFE (PI) constituent de parfaits exemples de financements verts innovants. Les PI créent un nouveau volet dans le cadre du programme LIFE de l’UE pour l’environnement, la préservation de la nature et l’action pour le climat. Ils ont été lancés afin d’aider les États membres à respecter des lois européennes importantes dans quatre domaines: la nature, l’eau, l’air et les déchets.

Ces projets se caractérisent principalement par leur approche globale: ils font appel à de nombreuses parties prenantes et promeuvent l’utilisation d’au moins une autre source de financement, qu’elle soit européenne, nationale ou privée.

En intégrant l’environnement dans d’autres domaines, tels que l’agriculture, la pêche et les Fonds structurels, les PI LIFE «contribueront à l’intégration des questions environnementales dans tous les domaines d’action», explique Daniel Calleja Crespo, directeur général de la DG Environnement de la Commission européenne.

Sur le fond, ces projets intégrés montrent également que les affaires et la protection de la nature peuvent aller de pair. Parmi les six premiers PI figurent trois projets «Nature» dont l’objectif est de renforcer la gestion des sites protégés Natura 2000. Ces derniers ont un budget cumulé de 56,3 millions d’euros, dont 33,3 millions sont financés par l’UE. Ils peuvent faciliter l’utilisation coordonnée de 393 millions d’euros de ressources complémentaires grâce à d’autres fonds européens disponibles.

Les premiers projets «Nature»
Le projet belge BNIP vise à la mise en œuvre des objectifs du plan d’actions prioritaires pour le réseau Natura 2000 en Belgique, à travers une gouvernance améliorée, un renforcement des capacités de collaboration entre les autorités flamandes, wallonnes et les autorités fédérales. Le projet a pour but d’améliorer l’engagement des parties prenantes et de mettre en œuvre des plans de gestion intégrés des sites et le suivi de programmes.

En Italie, le projet LIFE IP GESTIRE 2020 contribuera à créer une structure de gestion intégrée pour le réseau régional Natura 2000 en Lombardie. Ce projet devrait rendre les actions de préservation de la biodiversité plus efficaces — en luttant, par exemple, contre les espèces exotiques envahissantes — et permettre de mieux atteindre les objectifs des directives «Habitats» et «Oiseaux».

Le projet FRESHABIT vise à améliorer l’état écologique, la gestion et l’exploitation durable des sites Natura 2000 d’habitat d’eau douce en Finlande. Il permettra de reconstituer les populations de moules perlières d’eau douce (Margaritifera margaritifera), une espèce de référence clé, et de concevoir de nouvelles méthodes d’évaluation de l’état de leurs habitats. «Ce projet contribuera à intensifier les actions de préservation de l’eau douce à un niveau sans précédent en Finlande», a déclaré Timo Tanninen, directeur général du département de l’environnement naturel au ministère finlandais de l’environnement

Pour son édition 2016, la « Semaine verte » – le plus grand rendez-vous annuel pour débattre et discuter de la politique environnementale européenne – se concentrera sur le thème ‘Investir dans un avenir plus vert’.

Pour en savoir plus sur la Green week 2016 (en anglais)