En décembre 2014, une classe du lycée Notre Dame de Rezé s’est rendue à Bruxelles afin de visiter les institutions européennes. Les enseignantes et les élèves reviennent dans cet article sur leur expérience.

 » Dans le cadre du projet d’établissement « ouverture sur le monde » du lycée Notre Dame à Rezé, nous – Mme Chapple, anglais et Mme Desvéronnières, histoire-géographie – avons décidé d’organiser un voyage scolaire au sein de la capitale européenne : Bruxelles en décembre 2014.
De multiples aspects, nous ont séduits :

  • Associer deux disciplines tant pour les programmes que pour l’utilisation de la langue dans les institutions européennes,
  • Découvrir les institutions européennes et régionales : commission européenne, espace interrégional Pays de la Loire, Bretagne, Poitou-Charentes, parlamentarium…
  • Visiter la ville au travers de ses musées en arpentant les rues piétonnes -profiter de l’ambiance de Noël
  • Et sans oublier les spécialités culinaires que nous avons pris plaisir à déguster ! « 

Madame Desvéronnières


 

« Le voyage débuta à 5h du matin derrière notre lycée. Nous étions tous dans un état de fatigue avancé additionné à une certaine excitation ce qui donnait un caractère imaginaire à l’atmosphère. Je ne réalisais pas encore que dans quelques heures j’aurai passé la frontière.
Notre trip fut riche en visites, le premier jour, soir de notre arrivée, nos professeurs nous ont proposé une excursion dans la ville. Cette ville m’a d’ailleurs surprise au premier abord, les immeubles à l’aspect vieillot, les tramways semblant venir d’une autre époque, les murs abîmés des bâtiments. Bruxelles renvoyait à l’après-guerre, ce qui m’a tout de suite séduite, nous étions comme transportés, capitale sûre de son charme.

Nous avons eu le bonheur de rencontrer la parade de Noël certains d’entre nous ont même eu l’honneur de se voir offrir des bonnets. Nous continuâmes la soirée confortablement assis devant un karaoké auquel nous avons tous participé. Nous étions libres, pour preuve le lendemain nous devions remplir, seul, un questionnaire sur la Cathédrale et les Galeries St Hubert en nous promenant dans la ville. Notre seconde mission consistait à prendre des photos de toutes les BD peintes sur les gigantesques façades des appartements. Oui il faut savoir que cette forme originale d’art est une fierté nationale et cela se ressent particulièrement dans les rues de Bruxelles.

Cette ville regorge de restaurants et bars rétros, vitrines et autres commerces de luxe, nous avons pu en profiter après notre passage au Parlementarium. La rigueur des contrôles nous a tous étonné. Comme à l’entrée d’un aéroport, les agents nous ont prié de déposer dans un bac, sacs et autres objets en fer, avant de nous demander de franchir le portique de sécurité.

Pour honorer son statut de capitale de la BD, Bruxelles possède bien entendu un musée qui y est consacrée. Nous y avons appris, par exemple les deux différences entre les Dupont, personnages de la célèbre bande dessinée Tintin. Quelles sont-elles ? C’est très simple l’un se nomme Dupont l’autre Dupond. L’un a une moustache bien brossée, celle de l’autre affiche une cambrure à chaque extrémité.

S’en est suivie, après un petit pique-nique dans un parc, la visite du musée des Beaux Arts, je dois avouer que ce fut mon activité préférée, la guide a su interpréter nos réactions face à certains tableaux et adapter sa visite en fonction de nos ressentis. Elle exposait ses connaissances édifiantes et exhaustives et nous buvions ses paroles, impressionnés.

Pour notre dernière journée, nous avions rendez-vous à la Commission Européenne, je ne m’attendais pas à entrer dans les bureaux d’une organisation de rang aussi élevé, j’admets que je n’avais aucune idée de ce en quoi cela consistait. Bruxelles n’est pas surnommée Capitale de l’Europe sans raison. Les principales missions de la commission sont de soumettre des propositions d’acte législatif, de veiller à l’application du droit de l’union, de fixer les objectifs et les actions prioritaires et enfin de gérer les politiques et le budget de L’Union Européenne. Je ne pus détacher mon regard des photographies de leur réunions. Fascinée par les visages souriant de ces hommes possédant des responsabilités des plus importantes.

Au-delà de ces visites, nous avons pu découvrir que les clichés sur Bruxelles sont plus ou moins tous vérifiés. On ne peut réellement apprécié la Belgique sous son véritable visage sans se remplir l’estomac dans une baraque à frite, commander des cornets et les déguster entre amis. Les gaufres belges possèdent aussi l’agréable réputation d’être délicieuses et je peux vous assurer que ce n’est pas une imposture. Le dernier soir nous sommes partis à la recherche du Manneken Pis « le gamin [qui] pisse », fontaine surmontée d’une statut de bronze représentant un enfant en train d’uriner. Nous nous attendions à un monument d’une certaine taille, quelle fut notre déception en tombant face à une structure d’à peine 1 mètre de haut.

Nous avons ensuite pu admirer l’illumination du gigantesque sapin sur la Grand-place, animée par le marché de Noël. Installés en terrasse sirotant un café brûlant nous assistions, émerveillés, à ce spectacle féerique. Je finirai sur cette note inoubliable. On m’a demandé de définir Bruxelles en un seul mot, je ne peux me contenter d’un seul, je dirais simplement que c’est une ville magique et aux nombreuses facettes.  »

Léa Favry – élève en première S


 » Nous avons passé 3 jours merveilleux accompagné de 2 professeurs exceptionnelles ainsi que de nos amis desquels nous nous sommes rapprochés durant ces jours de découverte. Ce voyage nous a permis de nous amuser tout en apprenant beaucoup de choses. Grâce à des visites telles que le parlement européen ou encore la commission européenne, nous avons découvert comment l’Union Européenne fonctionnait. Ce fut très intéressant de voir, lors de la visite du Parlementarium, l’histoire de l’UE ainsi que l’opinion de certains citoyens sur cette union. Un programme très instructif!

En plus d’avoir découvert et appris beaucoup sur qui nous sommes et comment nous vivons au sein de l’union européenne, ce voyage, nous a aussi permis de découvrir une nouvelle ville et une nouvelle culture. Entre musées (BD et musée d’histoire Naturelle), cathédrale, Grande Place ou encore Galerie marchande nous avons pu nous amuser tout en visitant cette ville. 

L’auberge de jeunesse dans laquelle nous séjournions était très accueillante et nous a permis de profiter au maximum de notre voyage. Nous avons occupé notre temps libre à faire du shopping et se perdre dans la ville.
En parlant de Bruxelles, nous avons tout de suite pensé aux grands clichés, tout d’abord gastronomiques comme les gaufres, la bière, et les frites. Nous n’avons pas été déçus, et nos parents non plus en voyant les cadeaux gourmands que nous leur avions faits ! Il y avait aussi les grands clichés sur les blagues belges, sur le Manneken pis, sur les bandes dessinées : nous avons été ravis de retrouver tous ces clichés, mais aussi heureux aussi de découvrir d’autres aspects de la ville.

En nous demandant de choisir une anecdote, nous avons été embêtés : laquelle choisir ? Notre voyage a été riche en découvertes et en surprises, choisir était donc difficile. Nous avons donc retenu une anecdote, ou plutôt un moment où l’on a tous partagé des fous rires. C’était lorsque nous étions dans l’auberge de jeunesse, nous avions organisé un petit jeu. Le but était d’aller chercher le plus vite possible un objet que le maître du jeu demandait : une brosse à cheveux, du dentifrice, un caillou etc. Nous nous sommes pris au jeu, et très vite les chambres ont été assaillies par les joueurs !

Nous avons encore énormément de souvenirs de Bruxelles, notamment les innombrables fois où nous nous sommes perdus, ou encore les veillées nocturnes. Nous sommes donc revenus des souvenirs pleins la tête après 9h de trajet de car. Un voyage merveilleux dont on se souviendra toute notre vie. À refaire, et pourquoi pas accompagné de sa famille? » Ophélie Billaud et Anaëlle Michault, élèves de première ES

Visiter la Commission européenne : ec.europa.eu/france/services/visits

Visiter le Parlamentarium : www.europarl.europa.eu/visiting

Tous les bons plans pour visiter Bruxelles : ici !