Le Parlement européen est élu tous les 5 ans directement par les citoyens européens, c’est-à-dire les citoyens qui ont la nationalité d’un État membre. Aujourd’hui, à quelques rares exceptions près, il décide à pied d’égalité avec les ministres nationaux (réunis au sein du Conseil en fonction des sujets traités).

Les prochaines élections européennes se tiendront dans l’ensemble des 27 États membres entre le 23 et le 26 mai 2019. Elles se dérouleront le 26 mai 2019 en France.

Quelques changements:

Avec le Brexit, qui va entré en vigueur en mars 2019, il n’y aura plus de députés britanniques, ce qui réduira considérablement le nombre actuel de députés européens: nous allons passer de 751  à 705 sièges. Mais la France va gagner 5 sièges supplémentaires et passer de 74 à 79 députés européens. 7 autres États bénéficieront de sièges supplémentaires, suite à une volonté du Parlement européen de rééquilibrer les sièges entre les États membres.

Le pays ne sera plus découpé en 8 circonscriptions régionales, mais formera une seule circonscription. Une liste de candidats sera présentée par chaque parti pour l’ensemble du territoire français, et chaque citoyen aura la possibilité de donner sa voix à la liste de son choix. A l’issue du scrutin, les partis ayant obtenu plus de 5% des suffrages bénéficieront d’un nombre de sièges proportionnel à leur nombre de voix.

Pour la législature 2014-2019, on compte huit groupes politiques au niveau européen :

  • Le Groupe du Parti populaire européen
  • L’Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen
  • Les Conservateurs et réformistes européens
  • L’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe
  • Le Groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique
  • Le Groupe des Verts/Alliance libre européenne
  • Le Groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe
  • Groupe Europe des nations et des libertés

La République en marche, elle n’a pour l’heure pas choisi à quel groupe européen elle sera affiliée.

 

Sources: Toute l’Europe

 

Comment voter aux élections européennes ?

Chaque Français qui devient majeur est inscrit automatiquement sur les listes électorales, à condition d’avoir effectué les démarches de recensement citoyen au moment de ses 16 ans. La mairie informe par courrier le nouvel électeur de son inscription, sans qu’il n’ait de démarche à effectuer. Si toutefois l’inscription n’a pas pu avoir lieu (recensement tardif, déménagement après le recensement, …), il est possible de régulariser la situation auprès de la mairie ou du tribunal d’instance.

Pour les personnes qui ne sont pas inscrites dans leur ville de résidence, pour pouvoir voter en 2019, il faut avoir fait la démarche avant le 31 décembre 2018 !

Toutefois, certaines situations intervenues depuis le 1er janvier peuvent permettre une inscription après le 31 décembre:

Un citoyen de l’Union européenne qui réside en France peut participer aux élections européennes dans les mêmes conditions qu’un électeur français. Pour exercer ce droit de vote, il doit être inscrit sur les listes électorales et remplir les conditions d’âge et de capacité juridique.

En savoir plus !

Engagez vous !

Informez les gens autour de vous sur les réseaux sociaux, via la campagne « This time I’m voting ! »