«Peut-être est-il trop tard. Peut-être est-il déjà trop tard pour réconcilier les Européens et l’Europe mais je me refuse à l’admettre. » C’est par ces mots forts que Bernard Guetta débute le récit de son dernier ouvrage paru aux éditions du Seuil, « Mon intime conviction ». Un récit personnel et témoin de l’engagement de toute une vie au contact des plus grands de l’Histoire contemporaine. Cet ouvrage est disponible en consultation au Centre d’information Europe direct.

«Peut-être est-il trop tard. Peut-être est-il déjà trop tard pour réconcilier les Européens et l’Europe mais je me refuse à l’admettre. Je me refuse à baisser les bras car mon intime conviction est qu’aussi pitoyable que soit l’état de l’Union, ses peuples auraient tout à perdre à se détourner de leur unité parce qu’elle est semée d’embûches. C’est donc cartes sur table que je défendrai, ici, l’ambition européenne. Je le ferai en analyste des rapports de force internationaux mais, avant tout, en témoin d’assez de ruptures historiques jugées impossibles pour avoir appris que rien ne l’était, pour peu qu’on veuille. C’est un cheminement que je voudrais faire partager – ces moments d’une vie qui, de l’enfance aux révolutions arabes en passant par Solidarité et l’effondrement soviétique, ont fait de moi un Européen, habité par une rage de ne pas laisser reculer ce continent qui est le nôtre et de réaffirmer ses nations en bâtissant, envers et contre tout, leur unité politique.» Réécouter Bernard Guetta interviewé en direct de l’espace Cosmopolis par EuradioNantes pour son ouvrage « Intime conviction »