C’est le temps de vous dire au revoir !

Je suis Egle et je viens de Lituanie. J’ai toujours désiré me balader, découvrir de nouveaux lieux, faire la connaissance de nouvelles personnes et cultures, aider les gens, me faire des amis et démontrer que les lituaniens sont des gens aimables, travailleurs, sérieux et joyeux. Et voilà qu’en septembre, j’ai eu l’extraordinaire opportunité d’être volontaire européenne à la Maison de l’Europe.

D’abord, qu’est-ce que c’est le Service Volontaire Européen ? C’est une action organisée par la Commission Européenne qui donne l’opportunité à tous les jeunes de 18 à 30 ans de partir tous frais payés dans un pays étranger (dans une association, une ONG ou une collectivité / dans l’un des 28 pays membres de l’Union européenne ainsi que dans des pays partenaires) et d’y assurer de 2 à 12 mois une mission qui peut être culturelle, sociale, sportive, en rapport avec l’environnement…

Ma mission consistait dans :

  • L’accueil et l’information au public sur la mobilité, les institutions et sur d’autres sujets européens ;
  • L’animation d’ateliers sur la mobilité, la promotion du programme SVE ;
  • Des présentations sur la Lituanie dans les écoles, les lycées, les universités et les différentes organisations ;
  • La participation dans l’organisation des événements de la Maison de l’Europe (comme la Fête de l’Europe) ;
  • Le travail avec les réseaux sociaux ;
  • La participation dans un projet KAPS .

Le SVE, c’est indéniablement 3 petites lettres qui dedans se cachent beaucoup!
Donc mon aventure de volontaire en France s’approche de la fin…Je ne pourrai jamais oublier les premières semaines où je suis arrivée. Tout y était nouveau : le rythme de vie, la façon de se saluer, de manger, de s’habiller, l’organisation des transports et le décor ! Mais justement, ce sont ces contrastes que je suis venu expérimenter.

C’est vrai qu’arriver dans un nouveau pays dont on ne maîtrise pas la langue est vraiment un peu stressant. Du coup, c’était fatiguant de faire attention tout le temps pour essayer de comprendre ce qu’on me dit, et encore plus difficile de formuler à temps une réponse. Mais les cours des français permettent de progresser rapidement et facilitent l’intégration dans la communauté locale. Même si mon niveau n’est pas très élevé, je n’ai pas hésité à parler et échanger avec les gens qui seront reconnaissants des efforts fournis. De manière plus générale, le fait d’être curieux et ouvert d’esprit assure (quasiment) une intégration réussie.

L’équipe de la Maison de l’Europe à Nantes m’a accueilli à bras ouverts, sourire et gentillesse ! Avec leur aide, je trouve rapidement les activités qui sont utiles pour l’association et qui me plaîsent aussi. Comme actrice professionnelle, j’ai toujours aimé être entouré de gens. Le travail en Maison de l’Europe m’a permis d’utiliser mes aptitudes et compétences dans un domaine et dans un environnement totalement différent. J’ai bien aimé toutes les présentations et animations que j’ai faites autour de Loire-Atlantique ainsi que les rencontres individuelles avec ceux à la recherche d’un conseil. La participation à la « Quinzaine Culturelle 11ème édition : La Baltique, une mer à creuser » était également un élément important de mon séjour.
J’ai donné les cours lituanien, participé à la soirée poésie, partagé mon expérience à la soirée sur mobilité, etc.

Pour moi, le SVE a d’abord été une très belle expérience humaine. Et du côté personnel, je pense ne jamais avoir appris tant de choses en si peu de temps! Ma mission à la Maison de l’Europe a eu un très grand impact dans mon parcours personnel et universitaire. A mon retour, j’ai décidé de poursuivre mes études dans les affaires européennes et internationales.

Aussi le SVE est été réelle expérience professionnelle et je vais le valoriser auprès de mes futurs employeurs.

Enfin, je suis énormément contente d’avoir eu cette opportunité et je voudrais remercier de tout mon cœur l’équipe de la Maison de l’Europe qui a rendu mon expérience inoubliable ! Ceux qui disent que les français sont froids, fermés ou ignorants ont pas rencontré de belles personnes de la Maison de l’Europe…

Et à tous les jeunes qui veulent s’engager je leur dis sans hésiter : Tentez l’expérience SVE ! Aucun critère de formation ou de diplôme n’est requis ; la motivation, la patience et le suivi sont les critères décisifs pour faire aboutir une expérience magique de SVE!

Amicalement,

Egle