Bienvenue à Nantes!

Lilla Farago vient d’arriver à la Maison de l’Europe, nous lui avons posé quelques questions!

Je m’appelle Lilla et je viens de Székesfehérvar , en Hongrie. C’est une ville à 60 kilomètres de la capitale, Budapest. J’ai fini mes études en 2015, avant j’ai pris des cours à l’université de Veszprém. J’apprenais «études internationales » qui est un cours autour de l’Union européenne, l’histoire, les lois, etc.

La première fois quand j’ai  entendu des projets de mobilité en Europe j’avais seulement 14 ans. Mon frère a participé à un échange de jeunesse qui a été mis en œuvre par une amie. Après le projet il était vraiment content et il m’a promis qu’il m’emmènerait la  prochaine fois. Un an est passé et voilà j’ai participé à un échange de jeunesse aussi, et donc je n’ai jamais arrêté. J’ai voyagé beaucoup dans le cadre du programme « Jeunesse en action »  (c’est le projet avant Erasmus+), et j’ai eu de chance de visiter de nombreux pays.

Au bout d’un moment je suis devenue bénévole dans une association de jeunesse «Open Space Organisation ». Au debout, j’ai assisté avec des animations, des courses, des petits choses, mais peu à peu j’étais impliquée dans les les séminires, leurs organisations, etc. En 2011 j’ai déposé un premier projet européen et depuis ce moment j’ai écrit beaucoup plus. J’ai été la vice-présidente à l’Open Space Organisation pour plus de 2 ans.

Pendant l’université j’ai participé aussi dans un programme pour les étudiants qui s’appelle Erasmus. J’ai habité au Portugal pour 2 semestres scolaires. C’était une expérience dont je me souviendrais toujours.

La première fois quand j’ai décidé de faire un volontariat européen, j’étais encore lycéenne. J’avais un plan pour ma vie : m’inscrire à l’université, faire l’Erasmus, avoir mon diplôme, faire un volontariat européen. Mais c’est arrivé différemment. Pendant l’université j’ai aussi fait un boulot d’été deux fois aux États-Unis et après je n’avais pas eu la chance de trouver un volontariat qui me plaisait. En plus j’ai trouvé un travail dans une entreprise américaine où j’ai travaillé pendant 3 ans. Je travaillais aves des collègues australiens et en janvier cette année je suis allée de les voir en Australie.

L’année dernière je suis tombée sur une offre de la maison de l’Europe Nantes sur Facebook et j’ai décidé d’envoyer mon application pour le projet «A la rencontre de l’Europe en Loire-Atlantique». Pour moi, le pays d’accueil n’était pas vraiment important. J’étais plus intéressée dans l’organisation et ses activités. En plus j’ai voulu découvrir une nouvelle culture.  Heureusement, Lucile et Boris (qui est parti maintenant) ont apprécié mon profil et j’ai été sélectionnée pour le volontariat. Un an est passé, et je suis finalement arrivée à Nantes.

Avant de m’accepter pour le projet ils m’ont demandé «quelles sont les activités que tu aimerais développer avec la Maison de l’Europe? »  Voilà ma réponse :

«Je ne sais pas que sont vos méthodes pour les animations, mais je suis un fan d’enseignement non-formel/informel. J’ai beaucoup des idées pour le projet. Par exemple, dans mon association on fait les soirées internationales pour le public. Il y a un thème pour chaque soir et le volontaire prépare une présentation. Quelques fois on fait des gâteaux, ou des plats nationaux pour goûter.

Pour les jeunes nous pouvons développer un jeu de plateau sur l’Europe. On peut le jouer avec les gens pendant des animations ou dans les après-midis à la Maison de l’Europe.»

En plus j’ai des nouvelles idées aussi et j’espère que mes collègues à la Maison de l’Europe vont m’aider de les réaliser !

N’hésitez pas à me contacter si vous voulez me rencontrer !

Lilla Farago

l.farago@maisoneurope-nantes.eu